PIECES A FOURNIR POUR L’OBTENTION DE LA CARTE DE PRESSE AU BENIN

7 mai 2022

I-POUR UN RENOUVELLEMENT DE LA CARTE DE PRESSE

  1. une demande de renouvellement  adressée au Président de la HAAC

la demande indique les qualifications professionnelles du requérant et précise que le journalisme est bien sa profession principale et qu’il en tire l’essentiel de ses revenus ;

Elle doit obligatoirement comporter l’engagement du requérant d’informer la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication en cas de changement d’activité ;

II- POUR UNE PREMIERE ATTRIBUTION DE LA CARTE DE PRESSE

  1. une demande adressée au Président de la HAAC ;

La demande indique les qualifications professionnelles du requérant et précise que le journalisme est bien sa profession principale et qu’il en tire l’essentiel de ses revenus ;

Elle doit obligatoirement comporter l’engagement du requérant de faire connaître à la HAAC tout changement qui pourrait entraîner une modification de ses déclarations antérieures ;

Direction du Trésor Public au compte N° 466-18 ;

Par ailleurs pour les professionnels des médias non titulaires de diplômes spécialisés délivrés par une école agréée par l’Etat, ils doivent joindre obligatoirement à leur dossier, les documents ci-après :

Pour les journalistes de la presse écrite : au moins vingt (20) publications dont douze (12) reportages, quatre (04) enquêtes et quatre (04) productions relevant d’autres genres rédactionnels ;

Pour les journalistes de l’audiovisuel : au moins vingt (20) productions diffusées dont douze (12) reportages, quatre (04) enquêtes et quatre (04) productions relevant d’autres genres rédactionnels ;

Pour les graphistes : la preuve matérielle de leurs prestations durant au moins cinq (05) ans de suite ; 

Pour les photoreporters et les dessinateurs de presse : la preuve matérielle de leurs prestations sur au moins cinq (05) années consécutives;

Pour les techniciens de l’audiovisuel : la preuve matérielle de leurs prestations sur au moins quatre (04) ans portant sur l’enquête, le reportage, la production grand public et/ou la tenue d’antenne ;

Pour les pigistes : une déclaration sur l’honneur appuyée d’une attestation du dernier employeur du secteur de la presse, plus trois (03) lettres de recommandation signées par des professionnels des médias ayant au moins quinze (15) ans d’expérience et détenteurs de la carte de presse.

Cette attestation doit indiquer les qualifications professionnelles du postulant et préciser que le journalisme est bien sa profession principale et qu’il en tire l’essentiel de ses revenus.

Voir aussi
Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication