12 rapports adoptés et 6 décisions prises au cours de la première session ordinaire de l’année 2022.

21 juin 2022
Le Président de la HAAC, M. Rémi Prosper MORETTI.

Le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), M. Rémi Prosper MORETTI, a procédé ce lundi 20 juin 2022 à la clôture officielle de la première session ordinaire de l’année 2022, en présence des conseillers à la HAAC et des cadres, des présidents d’association professionnelle des médias, des responsables d’organe de presse de service public et des professionnels des médias.

La Vice-présidente de la HAAC (Mme Cecile AHOUMENOU), le 1er Rapporteur à la HAAC et le Conseiller Bastien Rafiou SALAMI.

Selon le Conseiller Fernand Ahokanou GBAGUIDI, 1er rapporteur à la HAAC, les décisions prises au cours de cette première session ordinaire de l’année 2022 sont les suivantes : la Décision portant mise en demeure du Directeur de la télévision privée commerciale ‘’TVC Bénin’’ et suspension pour une période d’un mois de l’émission interactive ‘’TOP O FEMININ’’, la Décision portant mise en demeure du Directeur de publication du journal ‘’Communal info’’, la Décision portant rappel à l’ordre du Directeur de publication du journal ‘’Le Pays Emergent’’, la Décision portant création de la commission temporaire chargée de l’organisation de la campagne médiatique des élections législatives de 2023, la Décision portant création de la commission temporaire chargée de poursuivre les activités de la troisième phase de l’attribution de nouvelles fréquences, et la Décision portant création d’un cadre de concertation entre la HAAC et les associations des professionnels des médias.

A en croire le Président Rémi Prosper MORETTI, les sessions se succèdent mais ne se ressemblent pas. « Nos différentes initiatives et actions au service de la régulation sont orientées vers le souci permanent de connecter les acteurs de la presse à l’exigence de la responsabilité, du professionnalisme, de l’éthique et de la déontologie. Nous nous rendons compte que des bons qualitatifs sont enregistrés dans l’espace médiatique de nos pays », précise-t-il avant de remercier les Conseillers à la HAAC pour leur engagement, le personnel de la HAAC pour sa collaboration franche et fructueuse, et d’inviter les professionnels des médias à jouer leur partition pour une presse libre et objective, respectueuse de l’éthique et de la déontologie.

Les promoteurs de radiodiffusions sonore privées ou leurs représentants.

En marge de cette cérémonie officielle de clôture, Le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), M. Rémi Prosper MORETTI, a délivré à huit (08) promoteurs de radiodiffusions sonores privées, une licence d’exploitation provisoire à titre d’essai, pour une période d’un mois après la notification du permis d’installation et le contrôle technique effectué sur les sites des différentes radios.

Il s’agit des radios : ‘’SU TII SUA FM’’, ‘’RADIO IMONLE FM’’, ‘’FM GBASSI’’, ‘’TCHAOUROU FM’’, ‘’SOTA FM’’, ‘’VOIX ISLAMIQUE DE LA DONGA’’, ‘’LE SAUVEUR FM’’ et ‘’KOREDE FM’’.

Aux promoteurs retardataires dont les installations n’ont pas satisfait aux normes techniques de diffusion et de sécurité, la HAAC accorde un moratoire de trois mois. Passé ce délai, elle se prononcera sur le retrait définitif de leurs fréquences.

© Bilkiss LAFIA-KODA

Voir aussi
Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication