Ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021 de la HAAC

22 septembre 2021

Conformément à l’article 83 du Règlement intérieur de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), le Président Rémi Prosper MORETTI a procédé, ce mardi 21 septembre 2021 au siège de l’Institution, à l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021, en présence des Conseillers à la HAAC, des cadres de l’Institution et des représentants des associations de professionnels des médias.

Le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication a de prime abord énuméré les chantiers de cette deuxième session ordinaire.

Il s’agit de la poursuite des travaux d’attribution de nouvelles fréquences pour l’installation des radiodiffusions sonores privées, et de l’examen des enquêtes de moralité obtenues des juridictions pour l’attribution des autorisations aux requérants à l’exploitation des sites internet fournissant des services de communication audiovisuelle et de presse écrite destinés au public.

Le Président MORETTI a annoncé que la liste des journaux et écrits périodiques ayant une existence légale en République du Bénin sera périodiquement actualisée et publiée.

Il a en outre fait savoir que la plénière des Conseillers va également se pencher sur la question du délai imparti à la délivrance des cartes de presse aux professionnels des médias en attendant que le projet d’automatisation de cette carte devienne une réalité.

Le Président de la HAAC, a par ailleurs invité les acteurs de la presse à se faire vacciner pour se protéger du Coronavirus. « Désormais, la participation à nos travaux, réunions, commissions permanentes ou temporaires et missions, est subordonnée à la présentation du carnet de vaccination contre la Covid19 », a-t-il souligné avant de poursuivre : « Nous voulons une presse soucieuse d’objectivité, une presse au service de la Nation. Nous voulons des professionnels des médias vaccinés qui invitent la population à travers des émissions citoyennes à se faire vacciner ».

Le Président MORETTI a enfin exhorté les professionnels des médias à opter pour le respect de l’éthique et de la déontologie et à bannir de leur noble métier la calomnie, la diffamation, les médisances et le harcèlement.

© Bilkiss LAFIA-KODA

Voir aussi
Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication